La métapolitique de l’alt-right

Maxime Dafaure, Université Gustave Eiffel

Résumé de l’article :

Cet article examine la relation singulière que l’alt-right entretient avec la culture populaire. L’importante médiatisation dont a bénéficié ce déconcertant mouvement réactionnaire, principalement présent en ligne et particulièrement complexe à définir, est en partie due à son habilité à se jouer de et à jouer avec différents aspects de la culture populaire américaine.

Il faudra porter une attention toute particulière au concept de métapolitique, une notion-clé de l’alt-right, héritée de la Nouvelle Droite française et dérivée de la théorie d’hégémonie culturelle développée par Gramsci. La métapolitique met l’accent sur la culture comme vecteur de changement politique, et est à mettre en relation avec un autre concept favori de l’alt-right, la fenêtre d’Overton, qui théorise les opinions qu’il est socialement acceptable d’avoir, mais surtout la manière dont cette fenêtre d’acceptabilité peut varier en fonction des discours dominants.

Par le biais d’études de cas, ce travail explore une facette méconnue de l’activisme en ligne de la droite radicale états-unienne, situe cette stratégie métapolitique dans un contexte de guerre culturelle permanente, et ouvre une réflexion sur les conséquences de ces stratégies de communication ainsi que sur des moyens de mieux les appréhender.



Citer ce billet
PCAoF (2024, 20 février). La métapolitique de l’alt-right. Popular Culture Association of France. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://pcaof.hypotheses.org/698

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search