Les Quatre Fantastiques selon Erik L’Homme : amitié et marginalité dans la trilogie Phaenomen

Marc Arino, Université de la Réunion

Résumé de l’article :

Dans sa trilogie, dont l’action se déroule de nos jours et dans notre monde, Erik L’Homme crée quatre personnages d’adolescents marginaux qui, en raison des troubles du comportement dont ils sont affectés, ont été placés par leur famille dans une clinique spécialisée. Mais les symptômes qu’ils manifestent ne représentent en réalité qu’un mode de protection contre des facultés qu’ils ne contrôlent pas ou participent d’une identité qui n’est pas totalement humaine.



Citer ce billet
PCAoF (2024, 17 mai). Les Quatre Fantastiques selon Erik L’Homme : amitié et marginalité dans la trilogie Phaenomen. Popular Culture Association of France. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://pcaof.hypotheses.org/1954

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search