« C’est la solitude qui fragilise » – Amitié et harmonie dans les romans de Pierre Bottero

Aurélie Lila Palama, Doctorante, Université de Lorraine

Résumé de l’article :

Bottero, dans ses romans du quotidien comme en fantasy, se pose avant tout en fin analyste des tissus relationnels qui accompagnent l’évolution psychologique de ses personnages, en cette période charnière de l’adolescence où s’ouvrent tous les possibles et où l’individu se trouve confronté à la nécessité autant qu’à la peur de devoir trouver sa voie.



Citer ce billet
PCAoF (2024, 17 mai). « C’est la solitude qui fragilise » – Amitié et harmonie dans les romans de Pierre Bottero. Popular Culture Association of France. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://pcaof.hypotheses.org/1928

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search