Mitterrand et Jack Lang : Les radios libres et la fête de la musique – Le cas de Montpellier

Morgane Marion, Université de Montpellier 3

Résumé de l’article :

Le gouvernement du Président de la République Valéry Giscard d’Estaing détient le monopole de la radiodiffusion et le maintien dans la loi du 7 août 1974. La Télédiffusion de France (TDF) veille sur l’intégrité de ce monopole. En 1977, la France va connaître plusieurs radios pirates. Parmi elles, « Radio Verte » en 1977 et « Radio Riposte » en 1979. A Montpellier en 1977, une radio libre fait également beaucoup de bruit : « Radio Fil Bleu ». Par le biais du Midi-Libre, journal régional, cet article retrace l’histoire de la radio et de ces changements notables sur les années 1977, 1982 et 1986 où la jeunesse et la liberté d’expression sont au cœur des enjeux en France et principalement sur Montpellier. 



Citer ce billet
PCAoF (2024, 26 février). Mitterrand et Jack Lang : Les radios libres et la fête de la musique – Le cas de Montpellier. Popular Culture Association of France. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://pcaof.hypotheses.org/1087

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search